Menu Menu

> >

flux rss     fb     youtube        
   

baie de brassage Réseau Voix Données Images (VDI)



1. Présentation
2. Composition d’un réseau (VoixDonnéesImages)
3. Raccordement virtuel d'une baie de brassage et des ses équipements communiquants
4. Les différents types de câbles 4 paires torsadés pour réseau VDI
5. Longueur maximale d'une liaison VDI
6. Règles de mise en œuvre du câblage VDI
7. Connecteurs et prises
8. Convention de câblage RJ45 prise murale et connecteur
9. Méthode de raccordement de connecteur RJ45 LEGRAND (Prise murale)
10. Méthode de raccordement d'un cordon droit (cordon de descente ou cordon de brassage)
11. Mise en service d'une installation V.D.I.
12. Sujets de Travaux Pratiques (TP)


Présentation1. Présentation :

Un réseau V.D.I. (Voix Données Images) permet de transmettre sur un même support (câble 4 paires) :

de la Voix ou communications internes entre postes téléphoniques ou avec l’extérieur (autocommutateur téléphonique).

des Données : Permettre la transmission de données entre postes informatiques.

des Images : Permet la transmission de vidéos (caméra de sécurité, visioconférence...).


Présentation2. Composition d’un réseau (VoixDonnéesImages) :

Tous les points d’utilisation (terminal informatique, téléphone, etc.) sont ramenés à l’armoire de brassage par un câble dont les 2 extrémités sont des connecteurs de type RJ45 femelle.

L’ensemble du câblage VDI (Câble réseau, cordon de descente, cordon de brassage) est réalisé avec du câble 4 paires torsadées (4 paires = 8 conducteurs).

Eléments Données / Informatiques Voix / Téléphonie
Actifs Le switch ou commutateur se charge d’interconnecter les postes informatiques et de diriger les données. L’autocommutateur se charge d’interconnecter les postes téléphoniques.
Passif Le répartiteur permet l’interconnexion entre le switch (ou autcommutateur) et les postes utilisateurs (informatique, vidéo ou téléphonie).
Alimentation Panneau d’alimentation composée de prises de courants alimentant le switch et l’autocomutateur.

Pour affecter une prise RJ45 murale à une utilisation téléphonique, il suffit dans l’armoire de brassage de placer un cordon de brassage entre le connecteur correspondant (répartiteur) et une voie de l’autocommutateur.

Pour affecter une prise murale à une utilisation informatique, il suffit dans l’armoire de brassage de placer un cordon de brassage entre le connecteur correspondant (répartiteur) et une voie du switch.

exemple de raccordement V.D.I. d'une baie de brassage comprenant un PABX, un switch un répartiteur, un onduleur pour la communication de 2 ordinateurs, 2 téléphones analogiques ou sur IP et une caméra.


RJ453. Raccordement virtuel d'une baie de brassage :

A partir de cette animation il est possible de présenter à l'élève les possibilités de raccordements d'une petite baie de brassage et de ses composants (PABX, switch, répartiteur).

Les appareils communicants sont 2 téléphones (analogique ou sur IP), une caméra sur IP et 2 ordinateurs portables.

L'animation ne valide pas le raccordement, il doit être vérifié par l'enseignant.

animation flash permettant de faire le raccordement V.D.I. de la baie de brassage comprenant un PABX, un switch un répartiteur, un onduleur pour la communication de 2 ordinateurs, 2 téléphones analogiques ou sur IP et une caméra. Brassage animée d'une baie de répartition.




Présentation4. Les différents types de câbles 4 paires torsadés pour réseau VDI :

UTP (U/UTP) : Unshielded Twisted Pair (paires torsadées non blindées) Les différents câbles 4 paires utilisés dans un réseau VDI
FTP (F/UTP) : Foiled Twisted Pair (paires torsadées écrantée)
STP (U/FTP) : Shielded Twisted Pair (paires torsadées blindées)
SFTP (SF/UTP) : Shielded Foiled Twisted Pair (paires torsadées écrantées et blindées)
SSTP (S/FTP) : Shielded and shielded twisted pair (paires torsadées super blindées)


Présentation5. Longueur maximale d'une liaison VDI :

La distance entre le Switch et un poste informatique doit être comprise entre 0,6 mètre et 100 mètres (cordons de brassage compris).

Longueur maximale d'un réseau VDI

Longueur maximum du cordon de descente + cordon de brassage = 10 mètres

Longueur maximum de la liaison fixe = 90 mètres



Présentation6. Règles de mise en œuvre du câblage VDI :

Ces câbles transportent des signaux à très hautes fréquence, ce qui impose de prendre des précautions particulières lors de leur maniement et lors de la pose du réseau.

Le touret de câble doit être stocké à l’abri de l’humidité. Il ne faut pas marcher sur les câbles, ni les laisser au-dessous d’objets lourds. touret câble
Un câble VDI doit être déroulé, il convient donc d’utiliser un dérouleur de câble. Il ne doit pas subir de torsions ou de déformations suite à un pli.
Le câble ne doit pas subir de déformations. Le rayon de courbure doit être le plus grand possible et systématiquement supérieur à huit fois le diamètre extérieur du câble.
r : Rayon de courbure
Øext : Diamètre extérieur du câble
Rayon de courbure d'un câble réseau
Un câble dont la gaine a été blessée doit être changé. Ne pas tenter de le réparer (ruban adhésif interdit). Il ne faut pas blesser le câble en le fixant
Protéger le câble des arêtes vives par une gaine.
Le câble doit être fixé, sans subir de déformations. Le serrage des colliers de fixation en matière plastique doit être fait à la main (utilisation de la pince interdite).
Si le cheminement du câble VDI (courant faible) doit couper une canalisation d’une autre nature (courant fort), ce croisement devra se faire avec un angle de 90°.
Il faut respecter la même distance entre les câbles courant fort/courant faible tout au long du cheminement. Cette distance est au minimum de 5 centimètres dans les parties horizontales et de 30 centimètres dans les parties verticales. Dans une goulotte, on peut utiliser une cloison séparatrice pour réaliser la séparation. Utilisation d'une cloison séparatrice dans la goulotte
Si l’on utilise une goulotte pour la distribution, prendre une goulotte à deux ou trois compartiments et utiliser le compartiment inférieur pour le câble VDI. Il faut séparer les courants forts et les courants faibles à l'aide d'une cloison
Le câble VDI doit passer à plus de 50 centimètres des appareils perturbateurs (ballast et starter de tube fluorescent, moteurs, variateurs, onduleurs, etc...)


Présentation7. Connecteurs et prises :

Le câblage informatique ou téléphonique nécessite l’utilisation de connecteurs normalisés pour le raccordement des différents matériels. On trouve en téléphonie des prises du type RJ11 (4 contacts), des prises RJ12 (6 contacts) et des prises du type RJ45 (8 contacts). La RJ12 peut être raccordée sur une embase RJ45. En câblage informatique on utilise la prise RJ45.

Présentation des différentes embases RJ11, RJ12, RJ45


Présentation8. Convention de câblage RJ45 prise murale et connecteur :

Toutes les prises doivent être câblées de manière identique et répétitive aux deux extrémités du câble 4 paires en fonction d’une convention de brassage.
On distingue 2 normes dont seules les paires vertes et oranges sont à câbler différemment. Les paires bleues et marrons conservent un câblage identique.

L’erreur à éviter est de mélanger les deux conventions :

EIA/TIA 568A (USA)

EIA/TIA 568B (Europe)

N° broches Signaux Couleurs 568A Paire 568A Couleurs 568B Paire 568B Repérage connecteurs
(face avant)
TD (+) Output Blanc Vert 2 Blanc Orange 3
TD (-) Output Vert 2 Orange 3
RX (+) Input Blanc Orange 3 Blanc Vert 2
Affectation libre Bleu 1 Bleu 1
Affectation libre Blanc Bleu 1 Blanc Bleu 1
RX (-) Input Orange 3 Vert 2
Affectation libre Blanc Marron 4 Blanc Marron 4
Affectation libre Marron 4 Marron 4

Les normes et les usages déterminent sur quelles bornes des prises RJ45 doivent se connecter les différentes applications :
Convention de câblage des équipements passifs (Prises RJ45).


Présentation9. Méthode de raccordement de connecteur RJ45 LEGRAND (Prise murale) :

Le câble ne doit pas être dégainé sur une longueur de plus de 30mm (3cm).
Détorsadage des câbles, la norme impose un détorsadage des paires inférieur à 13 mm (1,3cm). Au-delà, il devient difficile de ne pas dégrader les performances.
Choisir la convention de raccordement et le repérage du connecteur (568A ou 658B).
Dégainer le câble sur environ 30mm sans le plier et sans le torsader (Dégaineur). Indiquer à chaque extrémité le repère du câble.
Dépairer les paires en redressant les conducteurs. Ecarter les brins et les disposer de façon à les ordonner afin de respecter le code des couleurs correspondant à la convention choisie.
Enfoncer les conducteurs (Vert, Vert/Blanc, Marron/Blanc et marron) dans leur emplacements respectifs. La gaine doit être au plus près du connecteur. Refermer le volet A. Ces connecteurs ne nécessitent pas de dénudage des conducteurs. La connexion est automatique lors de la fermeture du volet.
Enfoncer les conducteurs (Bleu, Bleu/Blanc, Orange/Blanc, Orange) dans leur emplacements respectifs. La gaine doit être au plus près du connecteur. Refermer le volet B.
Afin de respecter la norme (détorsadage inférieur à 13mm), couper les conducteurs au plus près du connecteur. Indiquer le repère du connecteur.
Effectuer le contrôle de la liaison (Contrôle visuel et Test Statique).


Présentation10. Méthode de raccordement d'un cordon droit (cordon de descente ou cordon de brassage) :

Le plus souvent, les cordons sont dits droits, c'est à dire que le contact 1 d'une extrémité rejoint le contact 1 de l'autre extrémité, et ainsi de suite jusqu'au contact 8. Ce sont les équipements actifs (switch) qui se chargent de croiser les paires d'émission et de réception.

Dégainer le câble sur environ 30mm sans le plier et sans le torsader (Dégaineur). on dégaine le câble sur 3cm ou 30mm
Détorsader les paires, les redresser et les positionner dans l’ordre correspondant à la norme 658B. Les maintenir en place entre 2 doigts et les couper à la même longueur (environ à 10mm de la gaine). on détorsade les paires et on les redresse
Introduire les conducteurs dans la prise. Respecter l’ordre (1 à gauche en regardant la prise contacts vers le haut, verrou au dessous). S’assurer que chaque conducteur se trouve bien à sa place. Les conducteurs doivent arriver en butée au fond de la prise. On introduit les conducteurs dans l'embout de la prise RJ45
Au moyen de la pince à sertir, il faut finaliser le montage, en plaçant la prise dans l'encoche de la pince en prenant soin de ne pas retirer le câble de la prise, puis refermer la pince.

Cette opération aura deux conséquences :

- Forcer les conducteurs à entrer dans les tulipes auto-dénudantes au fond de la prise.

- Coincer le câble au niveau de la gaine de protection, pour éviter un arrachement trop facile de la prise.

prince à sertir pour réaliser un cordon réseau (RJ45 RJ11 RJ12)

La dernière opération consiste à tester le bon montage du cordon (Test Statique).

Ce testeur dispose de deux prises RJ45 femelles, dans lesquelles il suffit d'insérer les extrémités du cordon.

La prise de gauche enverra une différence de potentiel électrique tour à tour sur chaque conducteur, en indiquant quel conducteur est en cours de test sur la barre de LEDs supérieure.

La prise de droite récupèrera cette différence de potentiel (si elle arrive jusque là) et indiquera sur quel conducteur au moyen de la barre de LEDs inférieurs.

Pour que le câble soit fonctionnel il faut que les LEDs supérieures et inférieures soient toujours allumées en même temps.

raccordement du testeur statique


Présentation11. Mise en service d'une installation V.D.I. :

Le câblage du réseau doit être contrôlé pour la réception des travaux.

Ce contrôle (appelé recette) permet de vérifier les performances de l’installation.

Elle comprend plusieurs étapes :


Contrôle visuel de l’installation :

Permet de vérifier visuellement que les règles de pose ont été respectées.


Contrôle statique « électrique » :

Permet de tester à l’aide d’un testeur statique le raccordement des connecteurs (polarités, continuité, courts circuits, inversions et erreurs de câblage).

Coût du testeur statique peu élevé.


Exemple, on souhaite contrôler la liaison fixe du la prise murale D01 au connecteur D01 du répartiteur à l'aide d'un contrôleur LAN.

Test du bon fonctionnement du réseau VDI à l'aide d'un testeur statique

Raccorder le boîtier émetteur au connecteur D01 du tableau répartiteur, puis raccorder le boîtier récepteur à l’autre extrémité de la liaison fixe, c'est-à-dire sur la prise murale D01.

Mettre en route l’émetteur qui envoie un signal sur chaque conducteur alternativement et dans l’ordre.

Observer le récepteur et vérifier que toutes les LED s’allument dans l’ordre et sans exception.

Reconduire ce test sur l’ensemble des liaisons câblées.

Test du bon fonctionnement du réseau VDI à l'aide d'un testeur statique

Contrôle du fonctionnement avec 2 ordinateurs (PING) :

Il est possible de vérifier fonctionnement du réseau en utilisant 2 postes informatiques.

Les deux ordinateurs sont équipés d’une carte réseau et paramétrés pour la connexion réseau.

Chaque ordinateur a une adresse IP (exemple : IP 192.168.1.10 pour l’ordinateur 1 et IP 192.168.1.11 pour l’ordinateur 2, seul le dernier chiffre est différent).

Chaque ordinateur doit avoir le même masque de sous réseau, dans ce cas 255.255.255.0.

Pour vérifier ces valeurs, sous Windows :
Ouvrir le menu « Démarrer », « Tous les programmes », « Accessoires », « Invite de commande » puis taper la commande : ipconfig

MS-DOS, Invité de commande pour vérifier le paramétrage réseau à l'aide de la commande ipconfig

Vérification de la liaison entre un ordinateur et un équipement communicant :

Adresse IP ordinateur 1 : 192.168.1.10

Adresse IP équipement communicant : 192.168.1.11

Test de connexion ordinateur 1 -> équipement communicant :

Dans la même fenêtre de commande, taper : ping 192.168.1.11

Si la liaison réseau est correcte vous devez obtenir pour le 1er test, l’écran ci-dessous :

MS-DOS, Invité de commande pour tester la communication avec un autre poste à l'aide de la commande ping

Pour une liaison correcte, vous trouverez les valeurs suivantes :
Paquets : envoyés =4, reçus = 4, perdus = 0 (perte 0%)

Pour une liaison défaillante, vous trouverez les valeurs suivantes :
Paquets : envoyés =4, reçus = 0, perdus = 4 (perte 100%)




Présentation12. Sujets de Travaux Pratiques (TP) :

Etude du matériel communicant (adresses IP/MAC) et pré-câblage.

Brassage, paramétrage d'un réseau VDI informatique, téléphonie et caméra IP. (version 1) - (version 2)
Etude, réalisation et mise en service d'un réseau VDI informatique.
Etude sur le fonctionnement d'un réseau VDI (règles générales) , réalisation d'un cordon droit (test du cordon).
*** 2012-2017 - CP@ ***